Le 19 décembre 2017, au siège de Solidarités International, la CHD a réuni ses 40 organisations membres pour une Assemblée Générale Extraordinaire et sa Plénière annuelle.

Avec un très large quorum, (Voir la liste des représentants des membres présents à l’AG-hors pouvoir de représentation) une révision de nos Statuts présentée par Xavier BOUTIN, Président de la CHD, a été validée à l’unanimité des participants après un débat important pour notre Coordination, sur son identité, ses actions et celles de ses membres.

La grille des cotisations pour 2018, présentée par Anne PANEL, Trésorière de la CHD a été également validée à l’unanimité.

La CHD compte aujourd’hui 40 membres, dont 33 adhèrent à Coordination SUD via la CHD, 3 adhèrent à la CHD uniquement, 1 adhère à la CHD mais est membre de CSUD via un autre collectif, 2 sont des membres associés et enfin 1 a un statut de membre observateur.

L’évolution du barème de cotisations de Coordination SUD en juin 2017 a un impact sur la part des cotisations versées par nos membres adhérents aux deux collectifs, reversée à Coordination SUD. Ceci nous a amené à devoir réviser le barème de cotisations de la CHD de 2018 et la solution proposée par le CA de la CHD d’une augmentation de 3% de la grille actuelle a été validée. Découvrez la grille des cotisations 2018 de la CHD et Coordination SUD validée.

L’Assemblée Générale clôturée, notre Plénière de 2017 s’est ouverte.

Après un long point de nos Présidents sur l’actualité des 6 derniers mois de l’année 2017 et de l’agenda du 1er semestre 2018, Xavier BOUTIN a annoncé la décision du CA de l’organisation d’une réflexion avec nos membres sur les orientations 2018 de la CHD lors d’un séminaire qui sera organisé dès le premier trimestre. A cette période la CHD devra également répondre à de nombreuses demandes d’adhésions en cours.

Le temps fort de cette assemblée Plénière à été de faire un retour sur les activités des 5 groupes de travail de la CHD par les référents et représentants des ces groupes:

Joelle SICAMOIS précise que depuis son lancement en 2014, le groupe enfance s’est fortement agrandi. Ceux sont aujourd’hui 10 ONG membres de la CHD ou non membres qui souhaitent porter haut les droits des enfants en menant un plaidoyer s’appuyant sur leur action de terrain. Pour cela, il organise notamment chaque année dans le cadre de la JIDE, Journée Internationale des Droits de l’Enfant, l’évènement Objectif Enfance.

– Evénement 2017 du Groupe Enfance à l’OCDE :

Matthieu DE BENAZE a fait le point sur l’évènement de novembre 2017 organisé par le Groupe de la CHD à l’occasion de la Journée internationale des droits de l’enfant 2017, réunissant un nombre impressionnant d’acteurs à l’OCDE.

A cette occasion, le Groupe Enfance a organisé une table-ronde internationale et une exposition, Objectif Enfance, montrant la nécessité de prioriser les droits de l’enfant dans le Programme de Développement durable (« agenda 2030 ») et les politiques publiques d’aide au développement.Découvrir l’exposition présente à l’OCDE.

Cet évènement à l’OCDE a été réalisé sous le Haut Patronage  de  Madame  Catherine  Colonna,  Ambassadrice  de  la Représentation  permanente  de  la  France  auprès  de  l’OCDE. La table ronde a  rassemblé  plus  de  130    personnes  parmi lesquelles des représentants d’Etats, d’agences de coopération française et étrangères, du parlement et de la société civile. 

Eric GAZEAU a fait un long point sur les origines du Groupe: Ce groupe d’ONG composé à ce jour d’une dizaine d’organisations  membres de la CHD ou non membres (Bioport, Humatem, AVN, IRCOM, Resonances Humanitaires, ASF, CartONG, Atlas Logistique (HI) et Architectes de l’Urgence) compte se réunir à nouveau au premier trimestre 2018 afin de préciser le contenu mais aussi d’organiser et valider la forme de son plaidoyer.

Johan GLAISNER, impliqué dans ce Groupe a précisé que ce plaidoyer vise à faire reconnaître  la valeur ajoutée des ONG  baptisées « ONG support » dans l’écosystème humanitaire mais aussi dans la société civile et auprès de certains bailleurs de fonds.

Daniel TALLAR, Président de Chirurgie Solidaire et membre du Groupe Chirurgie a détaillé le problème de la chirurgie dans les pays où nous intervenons, il est alarmant.

Deux constats : 18 millions de morts illégitimes par an dans les pays en voie de développement et ignorance complète du problème par les pouvoirs publiques. Enfin il a précisé les deux impératifs pour ce Groupe: Unir les efforts de nos associations humanitaires chirurgicales et tirer ensemble la « sonnette d’alarme » par tous moyens entre autres par les relais médiatiques. 

Découvrir la présentation d’HumaniTerra en vidéo lors de la réunion du Groupe Chirurgie du 14 décembre dernier.

Les membres du Groupe Chirurgie sont WAHA, Alima, Chirurgie Solidaire, Humaniterra, La Chaîne de l’Espoir, l’Ordre de Malte, les Enfants de l’Aïr, Gynécologie Sans Frontières, Médecins du Monde, l’Académie de Chirurgie et Médecins Sans Frontières.

Thierry MAURICET référent de ce nouveau Groupe a précisé la nécessité de sa création en 2017. Considérant que le champ des activités humanitaires mises en œuvre par les ONG dans ces pays sous embargos et/ou sous sanctions financières n’entre pas dans le périmètre des sanctions appliquées par l’Union Européenne et/ou les Etats-Unis, il devient urgent d’engager un dialogue tant avec les pouvoirs publics français concernés par cette problématique (Ministère des Affaires Etrangères, Ministère de l’Economie et des Finances, Ministère de l’Intérieur et Ministère de la Défense) qu’avec la Fédération Bancaire Française. En vue de concrétiser cette initiative, la CHD a donc constitué ce Groupe de travail afin de déterminer les actions à mener en 2018 afin d’engager ce dialogue. La Fondation Raoul Follereau, le Secours Catholique, Care, Handicap International, PUI, Solidarités International, SIF, Alima, Triangle GH et ACTED sont les premiers participants de ce Groupe. Début janvier une délégation issue de ce Groupe va rencontrer le CDCS.

Bertrand LEBEL, Directeur Général d’Acting For Life, a fait le point sur les avancés de ce Groupe: il s’agit aujourd’hui d’un groupe au nombre de participants limité (5), qui fonctionne autour d’échanges trimestriels/semestriels (à chaque réunion, un sujet précis). L’objectif du groupe est avant tout de contribuer par ces échanges, à améliorer les pratiques de formation et d’insertion professionnelle des ONG membres. Ce Groupe a obtenu l’appui financier de l’AFD et ce financement sert en particulier à l’organisation de journées trimestrielles, à l’issue desquelles doit être publiée une note de capitalisation à un maximum d’acteurs de la formation/insertion professionnelle. La priorité est de réussir à pérenniser cette phase de structuration/production du groupe, avec la volonté d’ouvrir le groupe à l’avenir à d’autres organisations pertinentes.  Sur les 5 membres actuels du groupe, 3 sont membres de la CHD (Apprentis d’Auteuil, Acting for Life, IECD) et il y a aussi ESSOR et le GRET.

Deux interventions avec deux invités pour cette Plénière :

Avant d’accueillir les deux invités de cette Plénière, Olivier MOUZAY Secrétaire Exécutif de la CHD a fait un point sur la force et la faiblesse de la CHD à communiquer.

En effet, il a précisé que si les différents réseaux de la communication externe de la CHD totalisaient pas moins de 25 000 personnes issues d’ONG ou d’Organisations Internationales pour la grande majorité, la communication interne de nos membres sur leur appartenance à la CHD était une faiblesse énorme.

Ainsi il a demandé aux acteurs présents à l’Assemblée de faire « tourner en interne » dans leurs organisations, le rapport d’activité 2016 de la CHD, afin qu’il devienne un outils pour faire connaitre l’identité et les actions de notre Coordination. Rapport 2016 ici en lien.

Invitation d’Audrey SALA de la Revue Alternatives Humanitaires, présentation de la Revue et de son fonctionnement. Découvrir La Revue ici.

Intervention de Jean-Marc Châtaigner, Ambassadeur, envoyé spécial pour le Sahel – Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères français.

Cette intervention sur la situation au Sahel a été introduite par Alain BOINET, Président de la CHD. En attendant la mise en ligne de son intervention, découvrez la Biographie de Jean-Marc Châtaigner ici.