Année de création 1997
Statut fiscal Intérêt Général
Présentation  

Depuis 1997, ECPAT France entreprend des actions de lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants. Reconnue d’intérêt général, l’association est membre du réseau ECPAT international.

A l’origine, ECPAT (End Child Prostitution in Asian Tourism) est un mouvement né dans les années 90 sous la forme d’une campagne internationale visant à lutter contre l’ampleur alarmante de l’exploitation sexuelle des enfants dans le tourisme en Asie du Sud-Est. Aujourd’hui, ECPAT (End Child Prostitution and Trafficking) est un réseau mondial qui regroupe des associations dans 74 pays et dont le secrétariat international est basé à Bangkok (Thaïlande). L’élargissement du réseau à l’international témoigne de la nécessité de combattre un fléau qui ne respecte aucune frontière et dont aucun pays n’est à l’abri.

La vision d’ECPAT France est de réaliser le droit de tous les enfants à vivre à l’abri de la prostitution enfantine, de l’exploitation sexuelle dans les voyages et le tourisme, de la traite à des fins sexuelles et de la pornographie mettant en scène des enfants.

Conformément à la mission d’ECPAT International et à la déclaration de Stockholm, ECPAT France entreprend des actions de plaidoyer auprès des décideurs politiques et acteurs économiques et des campagnes de sensibilisation auprès des populations afin d’éliminer toute forme d’exploitation sexuelle des enfants.

A travers une approche multidisciplinaire et en prenant compte de l’environnement de l’enfant, ECPAT France mène aussi des actions de terrain à l’international en privilégiant la collaboration avec les partenaires et acteurs nationaux.

 

 

 

 

Labels et contrôles Les comptes d’ECPAT France sont audités annuellement par un Commissaire aux comptes, le cabinet FAREC. Les comptes certifiés sont publiés ensuite au Journal Officiel. Les projets bénéficiant d’un financement de l’Union européenne et de l’Agence Française de Développement sont de même soumis à des audits de contrôle des dépenses.
Partenariats public / privé oui
Exemples de partenariat Air France, Union européenne, Agence Française de Développement, Fondation de France, Service Social de l’Industrie du Brésil (SESI), The Body Shop, Fondation Raja, Transat, Carrefour Voyages, Fondation Rainbow Bridge, Préfecture de Police, Direction de la Coopération Internationale (DCI), Office Central pour la Répression des Violences aux Personnes (OCRVP), Brigade de Protection des Mineurs (BPM), Aéroports de Paris, FFTST (Fédération Française des Techniciens et Scientifiques du Tourisme), SNAV (Organisation Nationale des Professionnels du Voyage), Syndicat des Entreprises du Tour Operating (SETO), Accor, LexisNexis, Petit Futé, ATD (Acteurs du Tourisme Durable), Selectour Afat, Guide TAO, TUI France, Look Voyages, Vacances Transat, Club Med, Corsair, BAR France, AADH (Alliance des Avocats pour les Droits de l’Homme), ATR (Agir pour un Tourisme Responsable), Avexia Voyages, Air Austral, Studio Nilanthi, XL Airways, Thomas Cook.
Publications Newsletters

Vidéos

Facebook

Twitter

ECPAT International

Métiers Développement / services de base, Plaidoyer, Renforcement de la société civile
Domaine(s) d’intervention Action sociale et lutte contre l’exclusion, Droits, Éducation / formation, Genre, Santé
Population(s) cible(s) Décideurs et leaders d’opinion, Enfants / jeunes, Population rurale, Population urbaine, Société civile
Localisation(s) géographique(s) Algérie, Bénin, Burkina Faso, Kenya, Madagascar, Maroc, Niger, Ouganda, Rwanda, Tanzanie, France, Liban