Depuis le 15 janvier 2019, après une attaque de Boko Haram sur la ville de Rann située au nord-est du Nigéria, 46 000 personnes ont pris la fuite vers le Cameroun voisin et se retrouvent démunies et sans protection face aux violences des groupes armés qui sévissent dans la région. Lire la suite.