Emilie POISSON
25 juin 2018
CHD Infos N°18 / Juin 2018
27 juin 2018

Pierre COLLET

Chargé de Développement à la Direction Internationale de l’Ordre de Malte

Pierre est un produit du monde associatif, plus particulièrement des associations de développement. Il a fait des études de lettres en étant libraire. Puis il a eu cette envie de découvrir le monde avec un sac sur les épaules. Parti à vingt ans dans le pacifique-sud avec Mille-plateaux sous le bras. Les bidonvilles de Port-Villa ont décillé son regard. Il est revenu deleuzien et il n’a finalement pas passé le CAPES comme c’était prévu. Son engagement associatif a commencé de manière assez « rock’n roll », en organisant des séjours de rupture pour des personnes en situation de handicap avec l’association Périscope. Ce fut bref et intense. Il a eu ensuite l’occasion de rejoindre Aide et Action. Une belle aventure, à l’international, pendant presque cinq ans. Il a essayé avec l’équipe de « faire rhizome » : Togo, Bénin, Mali, Inde, de contribuer à ce que l’éducation change le monde … La crise de gouvernance qui a traversé cette association a eu raison de la motivation commune, et ils se sont dispersés, retour à la case départ pour Pierre. Il a alors validé un titre de coordinateur de projet à l’institut Bioforce. La trentaine arrive, il se sédentarise, devient père de famille et commence le triathlon, nouvel équilibre. Dans un monde en mutation, où il n’est plus possible de prendre le bus à Dakar pour aller à Bamako, tout change. Le hasard d’une annonce de Coordination Sud et le voilà à l’Ordre de Malte France. Cela fait maintenant cinq ans qu’il s’applique à dépoussiérer l’image de  cette organisation emblématique mais peu connue, qui œuvre dans le secteur de la santé. En ce moment un projet au bénéfice des populations Aka en Afrique centrale lui tient à cœur. Pour Pierre le développement n’est pas une question de mode mais bien d’engagement, les modalités sont multiples et selon lui la CHD est représentative de cette multiplicité vivante !