Protection et insertion des personnes mineures en conflit avec la loi

 

Créée en 2010, Grandir Dignement est une association française, loi 1901, basée à Nancy et engagée dans plusieurs pays pour une meilleure connaissance, reconnaissance et application des droits de l’Homme et des droits de l’Enfant. Intervenant spécifiquement dans l’accompagnement des personnes mineures en conflit avec la loi, Grandir Dignement cherche à garantir le respect de la dignité humaine en milieu carcéral, et plus généralement, durant tout le processus judiciaire. L’association a eu l’honneur de recevoir le PRIX DES DROITS DE L’HOMME DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE en 2013 remis par le Conseil National Consultatif des Droits de l’Homme (CNCDH).

 

En 2017, les équipes de Grandir Dignement sont engagées en France, au Niger et à Madagascar. Au travers de contextes différents les équipes de Grandir Dignement agissent en milieu carcéral, promeuvent des mesures et peines alternatives à la détention, développent des dispositifs en faveur des jeunes sortant de structures pénitentiaires, effectuent des sensibilisations, des formations et des plaidoyers relatifs à la Justice des mineurs. Grandir Dignement mène toutes ses actions en privilégiant la collaboration avec les acteurs étatiques (notamment les Ministères de la Justice) et en s’appuyant sur les acteurs locaux.

 

L’association est indépendante, non-confessionnelle, apolitique et impartiale. Toutes les activités sont menées dans l’intérêt suprême du respect de la dignité humaine. Grandir Dignement s’inscrit dans les principes de la Convention Internationale relative aux Droits de l’Enfant et définit comme une priorité la lutte contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

L’association est financée par des instances institutionnelles, des partenariats privés (fondations d’entreprises…) et des dons. Les états financiers sont audités annuellement et les programmes régulièrement soumis aux audits des organisations qui les financent.

 

Date de création : 2010

Nombre de salariés / volontaires / bénévoles :

2 salariés et 2 services civiques au Siège ;

2 salariés, 5 services civiques et environ 10 bénévoles en France (actions de terrain) ;

27 salariés locaux et 4 volontaires à Madagascar ;

14 salariés locaux et 2 volontaires au Niger

 

Partenariats publics ou privés : oui

Exemples de partenariats :Ambassade de France (SCAC), AFD, Unicef, Union Européenne, Région Grand Est, Fondation de France, Fondation Air France, fondation MACIF, fondation Agir Sa Vie, fondation Masalina, Agence de micro-projet.