Fondation Raoul Follereau

Syrie : l'appel du Pr Katti pour un nouveau scanner

La Fondation Raoul Follereau s'est engagée à financer l'achat d'un nouveau scanner pour l'hôpital Al-Rajaa ("Espérance" en arabe) à Alep. Un appareil indispensable pour le professeur Katti, directeur de l'hôpital, qui se démène avec son équipe pour accueillir et soigner tous les blessés. 

La Quel est votre besoin ?
Nous avons besoin de remplacer de manière pressante notre scanner. Il a plus de 20 ans et tombe régulièrement en panne. C’est un vrai problème car le scanner nous apporte des informations-clés pour l’établissement d’un diagnostic.

En quoi cet outil est-il indispensable ?
En France, le scanner est régulièrement utilisé pour établir des diagnostics précis de maladies ou de blessures. Chez nous, à Alep, dans une zone de guerre, non seulement nous avons à diagnostiquer et à traiter ces maladies courantes, mais aussi à traiter rapidement les victimes du conflit : localisation d’éclats d’obus, de balles, de corps étrangers… Ce scanner est dans de nombreux cas une question de vie ou de mort, et ce d’autant plus que nous sommes l’un des seuls hôpitaux encore debout d’Alep.

Concrètement, quelle est l’ampleur de la dépense ?
Un scanner neuf coûte environ 450 000€. Pour nous, nous avons fait le choix d’un scanner d’occasion, entièrement révisé par une entreprise spécialisée. Celui-ci coûte 135 000 €. Seuls, nous ne pouvons réunir cette somme. C’est pour cette raison que nous faisons appel à vous : le nouveau scanner est prêt, il ne nous manque que les fonds.